Rechercher

CROYANCE... un mot dissonant


Aujourd'hui, le mot croyance m'a été soufflé pour une petite étude sur son utilité dans le dictionnaire des mots du nouveau monde.


Une chose est sûre, ce mot dissone à mon oreille. Bien qu'il rime avec clairaudience, il pourrait en être son contraire.


Je vais peut-être vous froisser, mais pour moi, les croyances semblent simplement convenir à la naïveté.

Toute croyance laisse dans l'illusion et souvent mène au dogme. Elle conduit à perdre pied en survolant l’existence dirigée par une poignée qui cherche quoi au fond ? L'aliénation de l'esprit ?


La croyance dirige inexorablement vers la lâcheté car il est plus facile de croire que de chercher. Être convaincu de savoir est plus simple que d'apprendre car le trompeur savoir éloigne de la connaissance.


Certains vont même jusqu'à se cacher derrière la science pour valider la noblesse d'une croyance infondée en offrant à ce siècle la science comme religion.


L'ouverture de l'esprit et la réalisation ne peut s'envisager sans rompre les croyances. Fuyez tout prédicateur quel qu'il soit et j'associe volontiers à ce nom les déplorables médias.


Si vous êtes en quête d'une élévation de l'Âme, le mot croyance doit autant vous troubler qu'une note mal accordée et vous laisser perplexe sur sa nécessité.


Ma chère Magdaléenne, nous te fêtons bientôt et je te remercie pour cette réflexion bien éloignée du dogme qui t'as reniée longtemps et te porte aujourd'hui au rang d'apôtre premier.

Toute croyance relayée par l'écrit de l'homme ne finira jamais de me voir étonnée !


Tendez l'oreille et vous saurez, continuez de croire et l'illusion continuera de vous bercer...




11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
© Copyright